Des technologies intelligentes à domicile : Une nouvelle stratégie pour les aînés atteints de maladies mentales graves

AUTHEUR(S) ET TITRES : Cheryl Forchuk, inf. aut. Ph.D., et Jonathan Serrato, M.Sc.

ÉTABLISSEMENT(S) AFFILIÉ(S) : Lawson Health Research Institute, London (ON), Canada; Université Western, London (ON), Canada

REMERCIEMENTS : Nous tenons à saluer la participation de l’Association canadienne pour la santé mentale (ACSM) et du London-Middlesex Community Housing (LMCH) à cette étude, ainsi que la générosité de Rogers qui a offert un rabais sur le Wi-Fi aux participants.


BQU’EST-CE QUI VOUS A INCITÉS À TRAVAILLER DANS LE CADRE DE CE PROJET? VEUILLEZ DÉCRIRE LE PRINCIPAL PROBLÈME OU ENJEU ANQUEL ON TENTE DE REMÉDIER DANS LE CADRE DE CE PROJET.

Bon nombre de personnes atteintes de maladie mentale demeurent ou sont réadmises à l’hôpital, car le soutien dont elles ont besoin à domicile n’est pas toujours offert ou disponible dans la collectivité. On développe rapidement des technologies intelligentes pour faciliter la communication et permettre le partage des données, mais sans les évaluer correctement comme des composantes susceptibles de servir à l’intégration des soins.


VEUILLEZ RÉSUMER BRIÈVEMENT VOTRE PROJET.

Grâce à ce projet, il sera possible de mettre toute une série de technologies intelligentes à la disposition des personnes atteintes de maladies mentales graves, comme les troubles psychotiques/de l’humeur. Ces technologies comprennent les téléphones intelligents, les balances, les Fitbits, les distributeurs de médicaments et les écrans tactiles personnalisés. Les données de ces appareils sont synchronisées sans fil avec la base de données intégrées Lawson, dans laquelle les fournisseurs de soins peuvent ouvrir une session et obtenir les données dont ils ont besoin. De plus, les fournisseurs de soins peuvent répondre aux patients et leur envoyer des messages, des questionnaires et des invites sur leur téléphone intelligent, ainsi que des rappels sur le moniteur à écran tactile.  Il est donc possible de communiquer dans les deux sens et ainsi d’améliorer la relation thérapeutique entre le participant et le fournisseur de soins.


VEUILLEZ NOUS PARLER DE CERTAINES DES APPLICATIONS CONCRÈTES PASSÉES, PRÉSENTES ET/ OU PRÉVUES DE CE TRAVAIL.

À l’avenir, l’adaptabilité de cette innovation et l’éventail des instruments disponibles permettront une intervention personnalisée. On s’attend à ce que cette approche devienne une méthode efficace et rentable de soutien en santé mentale pour les fournisseurs de soins. On s’attend également à ce que les personnes atteintes de troubles mentaux bénéficient d’une meilleure stabilité au niveau du logement et aient moins d’interactions indésirables avec les systèmes juridique et des soins de santé et à ce que l’intégration communautaire s’améliore. 


LE CAS ÉCHANT, VEUILLEZ INDIQUER LES EFFETS POLITIQUES IMPORTANTS POTENTIELS DE CE TRAVAIL.

Cette étude a pour objectif de révolutionner les soins de santé mentale grâce à une intervention technologique susceptible d’être adoptée au sein de la politique des soins de santé. On procéderait notamment à une révision du Programme des appareils et accessoires fonctionnels de l’Ontario, qui ne prévoit actuellement pas d’appareils pour la santé mentale.


partenaires